Evénements



Calendrier

quebec rencontres login inscription août 2017 :

site de rencontre personne de droite Rien pour ce mois

rencontre chaumont en vexin rencontre musicales savoie | rencontre remarquable

rencontre croix Développement d’une méthodologie de pilotage intelligent par régulation de flux adaptée aux systèmes de production

rencontre chartres 28000 nous méritons toutes nos rencontres > faire des rencontres a nantes > nous nous sommes rencontré conjugaison

Doctorant : TAMANI Karim

Début de la thèse : 2004

rencontre olonne sur mer Les travaux présentés dans cette thèse portent sur la conception d’une méthodologie de pilotage intelligent pour les systèmes de production à forte densité de flux. Les caractéristiques de ces systèmes nous permettent d’appréhender la représentation des flux y circulant par un modèle continu. Ainsi, à partir du modèle obtenu, la méthodologie de pilotage proposée vise à améliorer les performances du système de production en présence de diverses perturbations. Dans ce contexte, en considérant une décomposition du système en modules de production élémentaires, nous avons proposé une structure de pilotage distribuée et supervisée à deux niveaux : (1) un niveau de « commande locale » ayant pour objectif de réguler les flux traversant chaque module de production sur la base des informations locales (surplus, niveaux des stocks), (2) un niveau de « supervision » dédié à la coordination des contrôleurs locaux afin de suivre les objectifs globaux. Au niveau de la commande locale, nous avons opté pour une structure distribuée et adopté une approche de pilotage fondée sur le principe du surplus. Ce principe consiste à allouer de la capacité en ajustant le taux de production de chaque module afin de satisfaire les demandes tout en évitant les ruptures et les blocages. Compte tenu des difficultés liées aux formalismes analytiques et aux incertitudes du système et son environnement, nous avons utilisé des techniques à base d’expertise en exploitant les systèmes flous de Takagi-Sugeno. Au niveau de la commande globale, la supervision est introduite afin d’améliorer la réactivité de la commande locale ainsi que les performances du système en intégrant les objectifs globaux via un mécanisme capable de réaliser des compromis entre des objectifs antagonistes. Lorsqu’une dérive est constatée, l’action de supervision est déployée sous forme d’une composante additive. La fonction de supervision est formalisée en exploitant des mécanismes d’agrégation à base de règles floues et d’opérateurs d’agrégation. Les superviseurs développés se distinguent par : la représentation des objectifs par des intervalles conventionnels et flous, le formalisme d’agrégation utilisé et les informations agrégées. Enfin, la méthodologie proposée a été validée, par simulation continue, sur des systèmes de production complexes et à gros volume.