Evénements



Calendrier

agences de rencontre marseille juin 2017 :

proverbe rencontres amicales Rien pour ce mois

parole de rencontre de gcm moi christiane f 13 ans droguée prostituée film | rencontre du 3eme type film

moi christiane f 13 ans droguee prostituee Prospective technologique et développement des pôles de compétence : contribution à une méthodologie de l intelligence économique territoriale et aide à la décision publique

concours pour rencontrer amel bent pokemon une rencontre enflammée > rencontres nationales des associations commerciales 2012 > comment rencontrer la femme de sa vie

Doctorant : THOLONIAT Angélique

Début de la thèse : 2005

faire site rencontre avec joomla Il s’agit dans un premier temps de définir l’IET en mettant en évidence le passage progressif d’une intelligence économique développée au sein des entreprises à une intelligence économique territoriale ; évolution justifiée par des enjeux politiques et stratégiques ; Puis, l’analyse de l’évolution de la politique industrielle française et des mutations internationales dans les processus concurrentiels a montré en quoi l’Etat a été conduit à mettre en place des politiques publiques visant à encourager la coopération entre les entreprises. Les pôles de compétitivité sont ainsi présentés comme une nouvelle politique permettant de lier les enjeux de développement industriel à ceux de développement technologique et scientifique ; Enfin, l’IET a été définie d’un point de vue empirique à partir d’entretiens d’acteurs réalisés au cours de la thèse et de leur analyse.

prostituées appoigny L’objectif est l’évaluation des pratiques de l’intelligence économique au sein des pôles de compétitivité. Il a été proposé des outils de pilotage au sein des pôles de compétitivité : (1) Le premier apport méthodologique réside dans la construction d’un système d’informations territorial afin de mesurer la base scientifique et industrielle d’un territoire. Pour cela, plusieurs indicateurs ont été mis en place ; (2) Le second apport consiste en la mesure de la coopération au sein des pôles de compétitivité ainsi qu’à l’identification des caractéristiques des structures coopératives ; (3) Le dernier apport est une méthodologie d’évaluation de la capacité d’innovation des pôles de compétitivité. Elle est effectuée à partir des projets de recherche et de développement (R&D) et en propose un classement grâce à des indicateurs afin de guider les choix de financement des collectivités territoriales. Cette thèse se termine par les applications opérationnelles du système d’intelligence économique territorial : (1) Le système d’informations territorial a été appliqué au département de la Loire et a permis, à partir de plusieurs indicateurs et de comparaisons inter-sectorielles, de positionner chaque filière par rapport aux autres et par rapport à leur poids dans la région Rhône-Alpes ; (2) L’analyse des réseaux de coopération au sein de trois pôles de compétitivité (Viameca, Sporaltec et Minalogic) a permis de rendre compte de leur structure, de leur évolution et de leurs acteurs centraux. Des caractéristiques communes aux structures innovatrices liées à leur type ou à leur localisation géographique ont été relevées dans les trois pôles ainsi que des divergences ; (3) L’évaluation des projets de R&D au sein des trois pôles de compétitivité a mis en évidence des niveaux d’avancement très différents. Des préconisations sont formulées sur la manière de soutenir ces pôles afin de favoriser le développement de l’innovation.