Evénements



  • rencontre weedon

    rencontre masculin site de rencontre avec femme senegalaise mardi 23 mai 2017

  • reso de rencontre gratuit

    site de rencontre pour entrepreneurs du salon prostituée lausanne 12 décembre 2016 au brad pitt dans rencontre avec joe black 13 décembre 2016

  • rencontres improbables 6

    anibis rencontre homme du app rencontre suisse 6 juillet 2016 au tomber amoureux sur un site de rencontre 8 juillet 2016

  • superencontre.com contact

    texte rencontre hasard rencontres gratuites seniors femmes hommes amours loisirs mercredi 15 juin 2016

  • prostituée cambrai

    site rencontre thai site de rencontres gratuits pour les femmes vendredi 25 mars 2016

Calendrier

rencontre port saint louis rhone septembre 2017 :

livre rencontre africaine Rien pour ce mois

on merite toutes nos rencontres faire des rencontres amicales paris | site rencontre france usa

seul les montagne ne se rencontre pas Conception de chaînes logistiques avec une demande endogène sensible au délai de livraison

prostituée san diego site de rencontre californie > rencontre 4 de jean michel jarre > bar rencontre rive nord

Doctorant : Albana Abduh

site rencontre sans inscription La conception d’une Chaîne Logistique (CL) implique plusieurs décisions, telles que la localisation et le dimensionnement des sites de production et de distribution, la détermination de la mission de ces sites, la sélection des fournisseurs, le choix de technologies de production et des modes de transport, dans le but de concevoir une chaîne de création de valeur capable de satisfaire efficacement la demande des clients. Les modèles basés sur l’optimisation mathématique sont souvent utilisés dans la littérature pour concevoir la CL. Dans ces modèles, la demande est pratiquement toujours modélisée comme un paramètre d’entrée déterminé a priori et qui ne dépend donc pas des décisions du modèle. Cette modélisation exogène de la demande a le mérite de simplifier les modèles d’optimisation de la CL, souvent complexes, et permet donc d’avancer dans l’analyse des décisions logistiques de ces modèles. Cependant, c’est une hypothèse qui est souvent loin de la réalité, comme le montre le cas suivant, et qui peut donc conduire à des décisions logistiques inadéquates. Sensibilité de la demande au délai de livraison. Le délai de livraison, qui représente la période de temps entre la passation de la commande par le client et la réception de cette commande, est aujourd’hui un facteur de compétitivité pour les entreprises et un critère important d’achat pour les clients. Ceci est particulièrement vrai dans le contexte B-to-B où les clients sont toujours à la recherche de délais de livraison plus courts afin de réduire les incertitudes sur l’approvisionnement et avoir plus de flexibilité lors de la passation des commandes. Plusieurs auteurs (ex. Kapuscinski and Tayur, 2007) indiquent que les entreprises risquent de perdre des marchés si elles ne sont pas capables de respecter les délais de livraison imposés par les clients. La demande des clients est donc très sensible au délai de livraison. De plus, ceci n’est pas spécifique au contexte B-to-B mais est aussi valide pour la demande des consommateurs finaux (B-to-C). Or, on montre dans la littérature que le délai de livraison qui peut être assuré par une firme dépend des décisions prises dans la conception de sa CL (Hammami and Frein, 2013). En particulier, le délai de livraison dépend de la localisation des sites de production et de distribution, de la capacité de production, et de l’emplacement stratégique des stocks. Ainsi, la demande est sensible au délai de livraison qui, lui, dépend des décisions logistiques. La demande dépend alors des décisions de conception de CL et doit, par conséquence, être considérée comme une variable endogène.