Evénements



Calendrier

rencontres peugeot sport au mans décembre 2017 :

chat sexe perpignan Rien pour ce mois

rencontre celibataire facebook site de rencontre saint amant de boixe | code gta 4 prostituée

schtroumpfette prostituée Gestion globale des entrepôts logistiques : une méthodologie pour mesurer la performance de façon agrégée.

jeu pour rencontrer justin bieber site de rencontre winnipeg > prostituee ander woord > rencontre de femme malgache en france

Doctorant : Hedler Francielly

rencontrer francais sydney La complexité croissante des opérations dans les entrepôts a conduit les entreprises à adopter un grand nombre d’indicateurs de performances, ce qui rend leur gestion de plus en plus difficile. De plus, comme ces nombreux indicateurs sont souvent interdépendants, avec des objectifs différents, parfois contraires (par exemple, le résultat d’un indicateur de coût doit diminuer, tandis qu’un indicateur de qualité doit être maximisé), il est souvent très difficile pour un manager d’évaluer la performance globale des systèmes logistiques, comprenant l’entrepôt. Dans ce contexte, cette thèse développe une méthodologie pour atteindre une mesure agrégée de la performance de l’entrepôt. Elle comprend quatre étapes principales : (i) le développement d’un modèle analytique d’indicateurs de performance habituellement utilisés pour la gestion de l’entrepôt ; (ii) la définition de relations entre les indicateurs, de façon analytique et statistique ; (iii) l’agrégation de ces indicateurs dans un modèle intégré ; (iv) la proposition d’une échelle pour suivre l’évolution de la performance de l’entrepôt au fil du temps, selon les résultats du modèle agrégé.La méthodologie est illustrée sur un entrepôt théorique pour démontrer son applicabilité. Les indicateurs utilisés pour évaluer la performance de l’entrepôt proviennent de la littérature, et une base de données est générée pour permettre l’utilisation des outils mathématiques. La matrice jacobienne est utilisée pour définir de façon analytique les relations entre les indicateurs, et une analyse en composantes principales est faite pour agréger les indicateurs de façon statistique. Le modèle agrégé final comprend 33 indicateurs, répartis en six composants différents, et l’équation de l’indicateur de performance globale est obtenue à partir de la moyenne pondérée de ces six composants. Une échelle est développée pour l’indicateur de performance globale en utilisant une approche d’optimisation pour obtenir ses limites supérieure et inférieure. L’utilisation du modèle intégré est testée sur deux situations différentes de performance de l’entrepôt, et des résultats intéressants sur la performance finale de l’entrepôt sont discutés. Par conséquent, nous concluons que la méthodologie proposée atteint son objectif en fournissant un outil d’aide à la décision pour les managers afin qu’ils puissent être plus efficaces dans la gestion globale de la performance de l’entrepôt, sans négliger des informations importantes fournis par les indicateurs.